Livre «Inmigracion suizo valesana en Argentina. Reivindicación de una epopeya a cielo abierto» de Carlos Pralong

Livre «Inmigracion suizo valesana en Argentina. Reivindicación de una epopeya a cielo abierto» de Carlos Pralong

Le professeur Carlos Pralong, membre éminent de la communauté valaisanne argentine et actuel président des Entidades Valesanas Argentinas, a présenté son livre «Inmigracion suizo valesana en Argentina. Reivindicación de una epopeya a cielo abierto» (Inmigration valaisanne en Argentiine. Revendiquer une épopée à ciel ouvert).

L’événement a eu lieu le 26 janvier 2024 dans la ville de Concordia, lieu de résidence de l’auteur. Parmi les participants, il faut souligner la participation de l’Ambassadeur de Suisse en Argentine, Hans Ruedi Bortis et son épouse Mónica Lofruscio Bortis, du Maire de la ville de Concordia, ainsi que des autorités et des membres d’autres sociétés valaisannes de la province d’Entre Rios et de Santa Fe.

Mabel Gay, présidente de l’Association suisse de Concordia, a joué le rôle d’hôtesse. Le président de la «Confederación de Colectividades de Argentina», M. José Gareis, et Mme Vera Hosennen, de l’association Valaisans du Monde-Walliser in aller welt, étaient également présents.

L’ouvrage du professeur Pralong contribue à la récupération historique de la pionnière immigration suisse en Argentine. Il donne un aperçu du contexte historique, politique, économique et social d’Argentine ou  sont arrivés les colons suisses à partir de 1856. Ils ont fondé les colonies mères : San José, dans la province d’Entre Ríos, Esperanza, San Jerónimo Norte et San Carlos, dans la province de Santa Fe, et Baradero, dans la province de Buenos Aires.

À partir de là, d’autres colonies agricoles se sont développées, contribuant à ce qu’en 1878, l’Argentine exporte pour la première fois des céréales vers le monde, à partir du port de Rosario (province de Santa Fe).

Le livre est en cours de traduction en français en vue d’une prochaine présentation en Valais. 

Au premier plan, le professeur Pralong (à gauche) et l’ambassadeur de Suisse en Argentine (à droite).  A gauche, assis au premier rang (de gauche à droite): M. Carlos Gareis (Président des lssociations des Collectivités Argentines, membre de la collectivité allemande) et le Maire de Concordia, Francisco Azcué.
De gauche à droite : Mabel Gay, Mónica Lofruscio Bortis, Hans Ruedi Bortis, Carlos Pralong et Vera Hosennen.
Conférence littéraire

Conférence littéraire

L’association «Valaisans du Monde – Walliser in aller Welt» vous invite à une:

Conférence littéraire

qui se tiendra le lundi 28 août 2023 à 18h15 aux arsenaux à Sion (entrée par l’avenue Pratifori 18)

Suivra une allocution de M. l’ambassadeur de suisse en Argentine, M. Hans-Ruedi Bortis

Entrée gratuite – Invitation à toutes et tous – dédicaces des auteurs

Hommage à Alexandre Carron, membre fondateur de Valaisans du Monde, Valais-Argentine, Fulliérains du Monde et co-auteur des livres « Nos cousins d’Amérique »

Hommage à Alexandre Carron, membre fondateur de Valaisans du Monde, Valais-Argentine, Fulliérains du Monde et co-auteur des livres « Nos cousins d’Amérique »

Le 29 juin dernier, Alexandre Carron nous a quittés à l’âge de 94 ans.

94 ans. C’est presque un siècle. Une vie entière qu’il a su si bien remplir de rencontres, de découvertes, d’amitié. Déjà quand j’étais jeune, il était une référence pour moi ; j’aimais sa philosophie de la vie, son aspiration à dépasser l’univers restreint de son milieu et du Valais de son époque. Il voulait aller au-delà, il refusait de limiter sa vie à la vigne et à un schéma social qu’il considérait comme restrictif. Il pressentait que le vaste monde autour de lui apporterait ce supplément d’âme et ces frissons à une existence qu’il voulait plus intense.

Il est resté célibataire, ce qui lui a ménagé la liberté de se donner pleinement à une passion qu’a allumée en lui son père et qui l’a habité très tôt : savoir ce qu’étaient devenus ses compatriotes émigrés au XIXe siècle, et partir à leur rencontre, écrire leur histoire. Il l’a fait. Il a parcouru le Valais de Gletsch à Saint-Gingolph. Il a visité la France, l’Italie, Il a voyagé à plusieurs reprises en Amérique du Sud, aux Etats-Unis, recherchant avec patience les traces de nos cousins installés là-bas. Il les as retrouvés. Il les as aimés. Et il m’a permis de partager avec lui une partie de ce chemin fabuleux ; je lui en suis immensément reconnaissant.

Alexandre est le père des retrouvailles. C’est ainsi qu’il est reconnu et vénéré ici et outre-mer, en dépit de sa modestie. Et je suis fier que mon nom soit associé au tien quand sont évoquées les étapes de cette aventure extraordinaire. Cette aventure ne sera plus jamais oubliée : elle est dans nos deux livres « Nos cousins d’Amérique », elle est aux archives de la Médiathèque cantonale dans le fonds récemment constitué, elle est dans le cœur et la mémoire de ceux qui ont eu la chance de le connaître et de partager un peu sa vie.

Dans le sillage de « Nos cousins d’Amérique » sont nées les associations « Valaisans du Monde », « Valais-Argentine », « Fulliérains du Monde » dont nous sommes tous deux membres fondateurs, puis sont venus leurs répondants en Amérique, notamment EVA (« Entités Valaisannes d’Argentine ») et diverses associations au Brésil et aux Etas-Unis.

Dans sa lettre de condoléances, l’ambassadeur de Suisse en Argentine, HansRuedi Bortis, relève : « Alexandre Carron était un homme extraordinaire qui a consacré une grande partie de sa vie à la recherche et à la reconstitution de l’histoire de l’immigration valaisanne en Amérique du Sud. Son héritage ne tient pas seulement à son importante œuvre littéraire, mais aussi du fait qu’il a suscité un regain d’intérêt chez les descendants de Suisses et de Valaisans pour la redécouverte de leurs racines. »

Combien justes sont ces paroles d’une autorité dont l’intérêt pour l’histoire et les relations entre les Suisses et leurs descendants en Argentine s’accompagne d’une grande humanité.

Ceux qui, en Valais et ailleurs, ont croisé ou partagé le chemin d’Alexandre retiendront combien son cœur était grand, et agréable sa compagnie. Ils sont aujourd’hui dans le chagrin, mais aussi dans l’infinie reconnaissance pour tous les moments partagés qui sont comme autant de jolies fleurs dans le bouquet du souvenir.

Alexandre nous sourit et nous inspire désormais de là-haut.

Son neveu Christophe Carron

Alexandre (au centre) lors d’une visite de cousins argentins et brésiliens dans les années 1990. Une ambiance qu’il affectionnait tout particulièrement.

Alexandre (à gauche) lors d’une visite à Fully de son amie argentine Roxana Meichtry. Au centre et à droite : Christophe Carron et Roland Gay-Crosier, alors président de Valaisans du Monde.

Alexandre dansant le tango lors des Retrouvailles de 1991

Défilé dans les rues de Fully lors des Retrouvailles de 1991. Alexandre est au centre.

Dans la vigne d’Alexandre lors d’une visite de jeunes Argentins (de gauche à droite : Ruben Donnet, Hugo Martin, Danilo Locker, Alexandre Carron, Ruben Fellay. Carte réalisée par Ruben Donnet, collaborateur de Valaisans du Monde en 1991.
Bon anniversaire EVA!

Bon anniversaire EVA!

EVA, Entidades Valesanas Argentina, fête ses 30 ans.

Un certain 8 mai 1993, des Valaisans d’Argentine, ayant à l’esprit les souvenirs de leur voyage de 1991 en Suisse, plus particulièrement en Valais, se sont réunis pour créer, en Argentine, l’Association sœur de Valaisans du Monde – Walliser in aller Welt, à savoir Entidades Valesanas Argentina. C’était il y a 30 ans.

Vous trouverez ci-dessous le courrier envoyé à EVA pour cet évènement.

Site internet d’EVA: valesanos.com.ar/

Chronique d’une famille charrataine émigrée au Missouri: épisode 19

Chronique d’une famille charrataine émigrée au Missouri: épisode 19

Découvrez chaque lundi pendant 19 semaines la chronique d’une famille charrataine émigrée au Missouri.

Les histoires que vous découvrirez ont été rédigées par M. Robert Giroud, historien, et publiées dans le journal «Le Confédéré».

Une bonne lecture !

Lien du document :

C’est ici que se termine cette chronique.

Chronique d’une famille charrataine émigrée au Missouri: épisode 18

Chronique d’une famille charrataine émigrée au Missouri: épisode 18

Découvrez chaque lundi pendant 19 semaines la chronique d’une famille charrataine émigrée au Missouri.

Les histoires que vous découvrirez ont été rédigées par M. Robert Giroud, historien, et publiées dans le journal «Le Confédéré».

Une bonne lecture !

Lien du document :

La semaine prochaine nous terminerons cette magnifique saga de Louis Théodule Magnin et de sa famille au Missouri avec la publication de l’arbre généalogique dessiné à l’encre de Chine par Guylaine Paschoud, fille d’Emma Villard- Magnin, elle-même nièce de Louis

Visite du représentant de Valaisans du Monde

Visite du représentant de Valaisans du Monde

Camille Carron aux Entités Valaisannes d’Argentine (EVA) le 20 mai 2023

(Textes et photos d’EVA)

Le 20 mai 2023, lors d’une journée chargée de rencontres et d’émotions, les membres du Conseil de direction d’EVA (association des Entités valaisannes d’Argentine) et des présidents et délégués de ses institutions, ont reçu la visite de Camille Carron, en voyage en Argentine et chargé de représenter Valaisans du Monde lors de cette journée.

Camille, frère de Christophe Carron et neveu d’Alexandre Carron (auteurs des deux livres « Nos cousins d’Amérique »), a été reçu à Villa San José, Humboldt, San Jerónimo Norte et Santa Fe.

30 ans après la naissance d’EVA, cette rencontre nourrit et renforce les liens qui nous unissent à la Suisse depuis notre fondation en 1993.

Photos
Le président de la commune de Villa San José, Julio Forni, et son épouse, ont reçu Camille Carron (2e depuis la gauche sur la 1ère photo), avec ici la secrétaire d’EVA Mabel Gay, la présidente de l’Association Suisse Helvetia de Santa Fe Beatriz Zenklusen, sa secrétaire Noemí Yossen, et les déléguées de l’Association Suisse Wallis de Humbold, Alicia Brunas Pfaffen, Elizabet Busto, Mirta Badino et M. Fabián Satalia, journaliste.

Etaient aussi présents lors de ces rencontres Celina et Pablo Zbrun, Edmund et Rosa Henzenn de Zbrun, Mendrado Zenklusen, Carlos Blatter et Noemi Forni.

Après Villa San José, Camille Carron a été reçu à Humbold par le président de la commune Duilio Rohrmann et par le président de l’Association Suisse Wallis Manuel Rey et son épouse Graciela Oggier.

Le groupe a visité le musée historique de la colonie et le siège de l’Association Suisse Wallis, où Camille a partagé une agape avec des membres du Comité d’EVA et de l’institution d’accueil. Waldino Walker a joué de la musique typiquement suisse à l’accordéon pour égayer la visite.

Autre moment fort de la visite : Roque Oggier, membre d’EVA, a reçu Camille Carron au siège de l’Association Mutuelle Suisse Helvetia de San Jeronimo Norte, en présence de la secrétaire d’EVA Mabel Gay.

Maria del Carmen Jullier (Meki), première présidente d’EVA, les a ensuite reçus chez elle où ils ont partagé une discussion émouvante et échangé des idées, des projets et des expériences vécues par EVA au cours de ses 30 années d’existence.

C’est au bâtiment de l’Association Suisse Helvetia de Santa Fe qu’a eu lieu la dernière réception de Camille Carron. Il a été reçu par son adjoint Beatriz Zenklusen, son vice-président Martin Defagot, sa secrétaire Noemí Yossen et les membres du comité Catalina Bürcher et Marcelo Defagot.

Camille a enregistré son passage à l’Association en tant que visiteur illustre et a partagé un dialogue approfondi et productif sur les projets et la vie institutionnelle.

EVA remercie Camille Carron pour sa visite et son partage des aspects de la vie des associations valaisannes d’Argentine, contribuant ainsi à consolider les liens avec Valaisans du Monde en Suisse.

Valaisans du Monde remercie EVA pour le compte rendu de la visite de Camille Carron et pour les photos.

Chronique d’une famille charrataine émigrée au Missouri: épisode 17

Chronique d’une famille charrataine émigrée au Missouri: épisode 17

Découvrez chaque lundi pendant 19 semaines la chronique d’une famille charrataine émigrée au Missouri.

Les histoires que vous découvrirez ont été rédigées par M. Robert Giroud, historien, et publiées dans le journal «Le Confédéré».

Une bonne lecture !

Lien du document :

La semaine prochaine nous nous approcherons du terme de cette extraordinaire épopée avec l’agrandissement des familles chez Rosine et Mathilde.

Chronique d’une famille charrataine émigrée au Missouri: épisode 16

Chronique d’une famille charrataine émigrée au Missouri: épisode 16

Découvrez chaque lundi pendant 19 semaines la chronique d’une famille charrataine émigrée au Missouri.

Les histoires que vous découvrirez ont été rédigées par M. Robert Giroud, historien, et publiées dans le journal «Le Confédéré».

Une bonne lecture !

Lien du document :

La semaine prochaine Louis Magnin nous commente la guerre qui oppose les Etats-Unis à l’Espagne à la suite de l’explosion du croiseur Le Maine dans la rade de la Havane.