La pandémie de covid-19 en Suisse et en Valais

La pandémie de covid-19 en Suisse et en Valais

Pour répondre à certaines demandes de nos cousins du monde, voici quelques informations concernant la pandémie de covid-19 en Suisse et en Valais.

Comme de nombreux autres pays en Europe et dans le monde, la Suisse est touchée par la pandémie de covid 19. Celle-ci à commencé à se propager chez nous à partir du 25 février 2020.

Le 16 mars, alors que le nombre des cas confirmés dépasse les 3’700 et qu’on dénombre 34 décès, le Conseil fédéral déclare l’état de « situation extraordinaire » et prend des mesures uniformes pour tout le pays dont le confinement partiel de la population.

Le pic de la pandémie est atteint fin mars début avril, et à partir de là, la courbe des cas et des décès ne cesse de descendre. Ces derniers jours, la Suisse a enregistré seulement quelques dizaines de nouveaux cas et très peu de décès par jour.

En Valais, on dénombre au total environ 2000 cas confirmés et 150 décès. A partir du 11 mai, les nouveaux cas ne dépassent pas 25 par jour et les décès sont presque nuls.

Cette amélioration de la situation amène le Conseil fédéral a proposer des mesures de déconfinement progressif à partir du 11 mai, avec en perspective la réouverture des frontières et le retour à une vie à peu près normale, tant sur le plan économique que social ou encore religieux.

Le virus et les moyens de se protéger

Le virus qui entraîne la COVID-19 se transmet ‎principalement par des gouttelettes produites ‎lorsqu’une personne infectée tousse, éternue, ou ‎lors d’une expiration. Ces gouttelettes sont trop ‎lourdes pour rester dans l’air et tombent ‎rapidement sur le sol ou sur toute surface proche.‎

Vous pouvez être infecté en respirant le virus, si ‎vous êtes à proximité d’une personne malade, ou en ‎touchant une surface contaminée puis vos yeux, ‎votre nez ou votre bouche.‎

Comment se protéger ? En suivant les consignes officielles résumées ci-dessous dans le tableau de l’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) :

Nous espérons avoir été utiles en communiquant ces quelques informations, et nous redisons à nos cousins d’Amérique et du monde qu’ils habitent nos pensées et nos cœurs tout spécialement en cette période difficile.

Le comité de Valaisans du Monde